Comment porter la jupe patineuse ? – Sentence Love

Comment porter la jupe patineuse ?

COMMENT PORTER LA JUPE PATINEUSE 

Quand on pense à la jupe patineuse on se revoit enfant, en train de virevolter pour la faire ‘’tourner’’. On pense aussi aux patineuses et à leur grâce confirmée mais on apprécie surtout les possibilités infinies de la porter : un look street wear, rock, sophistiqué…tout est possible en optant pour la bonne combinaison et c’est ce que l’article suivant va vous dévoiler.

1) Bien choisir sa jupe patineuse

La jupe patineuse est une jupe évasée, froncée à la taille et qui arrive en général à mi-cuisse. Elle ne souligne pas les hanches et le rendu fait référence à des vagues. Vous pouvez cependant en trouver des plus longues : au-dessus ou en-dessous des genoux.

La jupe patineuse possède un atout majeur : elle marque la taille sans mettre en évidence les hanches.

  • La matière
    La jupe patineuse en cuir/daim (ou simili)
    Il y a aujourd’hui des similis cuir bien imités, que vous trouverez facilement sur ce genre de modèle. Restez dans les classiques : noir, camel ou bordeaux car les autres n’ont pas grand intérêt.

    La jupe patineuse en viscose
    C’est la plus répandue
    . Vous pourrez la choisir unie ou bien imprimée. Concernant le modèle unique, vous avez le classique noir, mais vous pouvez très bien vous orienter vers d’autres teintes moins basiques : jaune moutarde, vert kaki, bleu pétrole…c’est une jupe qui supporte très bien la couleur.
    De même que vous pourrez choisir des imprimés.
    Notez que vous avez trois sortes de plis : le pli plat, le pli creux et le pli côtelé.

  • La jupe patineuse en tulle
    C’est le genre de modèle intemporel, que vous pourrez facilement ressortir dans 5 à 6 ans ans paraître à côté de la plaque. Elle n’est plus réservée aux mariées, soirées et enfants, elle s’est largement démocratisée et peut-être portée en version jour.
    Optez pour un modèle à la texture plus travaillé pour moderniser la tulle.
  • La jupe patineuse en maille
    C’est le modèle parfait pour l’hiver.
    En revanche, il n’est pas le plus évident à porter car il souligne toutes les formes et donc les imperfections. Si vous êtes fine du bas, il apporte de la texture et donc aidera à apporter du volume au niveau des hanches.
  • La jupe patineuse en dentelle
    Tellement chic et raffinée, c’est une matière toujours agréable à porter.
    Préférez les teintes suivantes : blanc ou crème, noir, bleu marine, vert sapin, gris ou rouge. Les autres teintes peuvent manquer de sophistication et avoir un rendu plus cheap. Optez aussi pour une dentelle en relief qui ajoute du cachet plutôt qu’une dentelle fine et plate qui donnera vite un aspect de mauvaise qualité.
  • La jupe en polyester
    C’est une matière que vous retrouverez souvent sur des coupes un peu travaillées et avec du relief . C’est un achat qui fonctionne souvent au coup de cœur : on a des affinités avec la texture et on aime son originalité.
  • La jupe en velours
    Cette matière est à porter avec précaution 
    et surtout à mixer avec des matières et des coupes intemporelles. Le velours est une matière qui a un fort caractère, tempérez le donc avec des basiques de garde robe et choisissez le mat, dans une couleur sobre.
  • La couleur
    A part pour le cuir et la dentelle, pour les autres matières je vous conseille de vous orienter vers de la couleur ou des imprimés. La jupe patineuse peut très bien être la pièce forte de votre tenue.
    De plus, il sera facile de l’associer avec le reste en reprenant une des teintes de l’imprimé ou en utilisant les techniques de l’association des couleurs.

2) Qui peut porter la jupe patineuse ?

  • Selon sa morphologie
    Tout le monde peut porter la jupe patineuse. Seule exception, si vos jambes sont épaisses avec la même largeur des cuisses jusqu’aux mollets, ce n’est pas la forme qui vous conviendra le mieux
  • BONNE NOUVELLE ! Tout le monde peut porter la jupe patineuse.
En revanche, si vous êtes pulpeuse avec des rondeurs harmonieuses cela convient totalement.
  • Vous êtes mince : elle va procurer davantage de volume à votre silhouette.
    Votre silhouette est en V : elle va rééquilibrer votre silhouette et lui donner l’apparence d’un X.
    Si vous êtes H, elle va créer des formes féminines.
    Enfin si vous êtes A, elle gommera vos hanches ! Choisissez-la avec le moins de plis possibles, de matière et de couleur mates.
  • Si vous êtes avez des poignées d’amour, elle les floute facilement, de même qu’elle gomme un petit ventre et ne met pas en évidence les hanches car la coupe évasée ne les souligne pas.
  • INFO SILHOUETTE :
    La jupe patineuse convient à toutes ! Elle est féminine et gomme les petits défauts.
    La coupe courte est la plus répandue. Si vous n’assumez pas vos rondeurs ou vous avez dépassé la quarantaine, il est préférable d’opter pour une longueur un peu plus longue. (au-dessus des genoux).
  • Selon son âge
    On entend souvent dire que c’est une forme qui fait petite fille et qui est à proscrire une fois la quarantaine passée. Pourtant, il suffit juste d’opter pour un modèle moins court et modéré en terme de volume afin de la moderniser.
    Le modèle ci-dessous en néoprène est une bonne illustration. On peut parfaitement imaginer la porter avec une chemise et des baskets style Stan Smith ou un sous-pull, des mocassins et un perfecto en cuir.
  • Selon les occasions
    Pour tous les jours, vous pourrez opter pour une jupe en cuir ou simili, une jupe en viscose, en maille et en tulle.
    Concernant les occasions, le tulle, la dentelle et les jupes texturées conviennent très bien.
    Si vous optez pour un look casual, préférez la jupe basique en viscose et de couleur. Rajoutez ensuite un sweat ou encore un tee-shirt et un gilet.

3) Comment associer la jupe patineuse ?

  • En haut
    Option 1 : un tee shirt ou un pull un peu loose que vous allez rentrer à l’intérieur de la jupe et faire « blouser ».
  • Option 2 : un chemisier ou une blouse que vous allez également rentrer à l’intérieur. On peut très bien imaginer un blouson en jean ou un perfecto en cuir pour compléter l’ensemble. La chemise en jean s’associe très bien avec la jupe patineuse.
  • Option 3 : une chemise et un sweat par-dessus
  • Option 4 : un body et un blazer par-dessus (ou pas)
Concernant les vestes : un perfecto en cuir, un blouson en jean, une parka, un manteau…à part la doudoune je ne vois pas de contre-indication particulière.
Le but est de ne pas couper la jupe, soit vous la laisser complétement entrevoir avec un pardessus coupé à la hanche, soit vous choisissez une longueur à peu près équivalente à la jupe, voire plus longue afin de complétement la dissimuler.
  • Les chaussures

Vous pourrez la porter avec des baskets, des bottines basses un peu rock, des sandales plates ou à talons, des escarpins, des bottines chelsea ou encore des bottines à talons
En ce qui concerne les mocassins et les derbies, il faut vraiment faire attention à ce que vous portez en haut car vous pouvez vite tomber soit dans un look trop BCBG soit dans un look classique et sans relief.
Evitez les ballerines et les slippers (trop petite fille). Seule exception : les ballerines à bouts pointus qui sont un peu plus modernes et ont un côté rock.

 

4) 4 saison = 4 looks en portant la jupe patineuse

  • Printemps
    Le haut de petite fille sage est détourné par le port de petites bottines et le blouson en jean vient apporter de la modernité à la tenue.
    Le sac imprimé animal vient rappeler la teinte du chapeau et de la jupe. C’est très harmonieux. La tenue est donc parfaite pour un mois d’avril ou mai.
  • Été
    Le chemisier sans manches est une bonne option. On peut très bien imaginer un polo à manches courtes ou encore un tee-shirt à manches courtes basique. Pour ajouter du relief à la tenue, celui-ci a été rentré à l’intérieur de la jupe.
  • Automne
    Le look a été intelligemment composé. Déjà l’association de couleur matche avec des teintes neutres qui se mélangent bien ensemble: du gris, du camel et du noir. Il y a un camaïeu de gris entre le sweat et l’écharpe. Des bottines à talons viennent compléter l’ensemble.
    C’est un joli look. Il fonctionne bien pour l’automne car le manteau et les collants sont fins et le sweat n’est pas une matière trop chaude.
  • Hiver
    Le veau velours est une très bonne option pour l’hiver. La teinte rouille réchauffe la tenue et le pull chaussette col roulé, d’une couleur neutre s’associe très bien avec cette dernière. Le haut moulant et le bas plutôt ample contrastent à merveille.
    On aura pu imaginer un pull en cachemire ou encore un gilet court par-dessus un petit pull.

29 Kommentare

  • Geposted am von KvputwTGNlZEqJ

    jKpIqxXJYEBav

  • Geposted am von yfunThVHiDo

    ibsOmlurY

  • Geposted am von URowyrZNxgGlk

    BdJrafKbxoSjXDiN

  • Geposted am von BRSpxsbODWf

    PBqMeNvcKVaT

  • Geposted am von nItkBYlbUGxjM

    qEblXvAHImsojy

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Alle Blog-Kommentare werden vor Veröffentlichung überprüft
Bravo, utilisez le code : LOVE !
ico-collapse
0
Produits récemment consultés
ic-cross-line-top
Back to Top
ic-expand
ic-cross-line-top